Ayuda, faltan muchas firmas todavía, es para prohibir el tiro al pichón (palomas y codornices matadas a tiros como si fuera el tiro al plato), podeis firmar aquí en change.org, no hace falta poner DNI


lunes, 3 de julio de 2017

Pesticides : nouveau scandale dans la torpeur de l’été


Por favor, compártelo en tu Facebook o Twitter, pinchando en el boton



De: PureSanté <news@pure-sante.info>
Enviado: lunes, 26 de junio de 2017 16:13
Para: SAMMYLE2009@hotmail.com
Asunto: Pesticides : nouveau scandale dans la torpeur de l'été
 

Pure Santé : Les idées claires sur la santé naturelle



Pesticides : nouveau scandale dans la torpeur de l'été

Chère lectrice, cher lecteur,

C'est l'été…tous les coups sont permis !

Alors que les Français ont déjà l'esprit en vacances, les lobbies industriels savent qu'il faut profiter de cette période de repos pour faire valoir leurs intérêts…en toute discrétion.

Ils ont pour cela une technique : en langage de lobbyiste, cela s'appelle « lancer un ballon d'essai ».

On lance une idée, en prétendant qu'on y « réfléchit » simplement, que « ce n'est qu'une hypothèse parmi d'autres » etc. mais en réalité l'objectif est de voir la réaction de l'opinion.

Si elle se dresse contre, si elle se révolte, alors on laisse tomber.

Mais sinon…Monsanto et les autres industriels de Big Chimie vont profiter de la torpeur de l'été pour faire passer les décisions les plus insensées, les plus révoltantes, celles qui font peser une menace sur la santé de millions de personnes !

Et c'est exactement ce qui est en train de se produire.

Une dépêche passée complètement inaperçue mentionne ainsi que le gouvernement étudie en ce moment même « un assouplissement de l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes et des épandages aériens, dans le cadre du projet de loi dit de « simplification » [1].

Comme d'habitude, les termes techniques sont volontairement choisis pour ne pas trop éveiller trop l'attention.

Pourtant ces pesticides « néonicotinoïdes » sont largement soupçonnés de décimer les abeilles, et les députés ont déjà voté l'an dernier pour leur interdiction à compter de 2018 !

Mais…ce n'est pas grave, on va continuer quand même !!!

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le ministre de l'agriculture en personne.

Invité sur le plateau de l'interviewer Jean-Jaques Bourdin, il a affirmé :

« Nous avons la volonté de gérer les impasses techniques. Il y a des produits estimés dangereux qui sont retirés. Mais d'autres, dont nous ne connaissons pas la dangerosité, qui n'ont pas de produits de substitution » [2] .

En français dans le texte, « gérer les impasses techniques », cela veut dire continuer à pulvériser des pesticides dont on connaît pourtant les effets absolument désastreux sur l'environnement, sur notre santé, et sur l'ensemble du vivant.

C'est de la folie complète !

C'est d'autant plus scandaleux que cela se produit au même moment où le président Macron reçoit à l'Elysée l'ancien gouverneur de Californie, l'acteur Arnold Scharzenegger, pour évoquer « leur croisade contre le changement climatique ».

Pile, je défends l'environnement.

Face, j'autorise les pesticides.

Pardon, mais ces gens-là se f…..de nous !

CE DOUBLE DISCOURS EST INACCEPTABLE.

Face aux pesticides qui tuent la planète, face au massacre du vivant, il faut un front uni, solide et permanent, pas des girouettes.

Voilà pourquoi je vous demande de signer, si ce n'est pas déjà fait, notre grande pétition contre le sabotage chimique de nos vies.

A l'heure où je vous écris, plus de 220 000 personnes ont courageusement inscrit leur nom sur la liste.

Pour montrer notre nombre et notre détermination, il est indispensable de faire monter le compteur de pétitions au maximum. Soyons un million à signer !!!

Ne nous laissons pas faire !!! MOBILISONS TOUT NOTRE ENTOURAGE.

TRANSFÉREZ CET APPEL PARTOUT AUTOUR DE VOUS.


Signez la petition

Merci de votre aide,

Gabriel Combris

Rédacteur de la lettre PureSanté




Annonce :


Avez-vous reçu votre livre gratuit ? Big Pharma veut le faire retirer de la vente ! Recevez-le gratuitement avant qu'il ne soit trop tard. Et découvrez comment soigner naturellement l'arthrose, le diabète, la dépression, l'insomnie etc. Cliquez ici pour en savoir plus.

Il tue 2,5 millions de personnes par an : Il ne s'agit pas d'une maladie mais d'un ingrédient qui se cache dans votre cuisine et que vous consommez quotidiennement. Et pourtant, vous pouvez facilement le remplacer et éviter les risques d'accident cardiaque. Pour en savoir plus sur cet aliment-poison et découvrir d'autres conseils de santé, cliquez ici.

Personne n'ose en parler : Huit millions de Français aujourd'hui prennent des médicaments contre le cholestérol. Il est pourtant démontré que ces médicaments ne diminuent pas le risque de décès par accident cardiaque. Il existe des méthodes naturelles et efficaces pour diminuer réellement le risque d'infarctus et d'AVC à découvrir ici.

 





Pour être sûr de bien recevoir la lettre PureSanté sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

Cette lettre vous a plu ? Pour recevoir nos prochaines lettres PureSanté directement dans votre boite électronique, rendez-vous ici – inscription gratuite.
Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants :


 

Sources :

[1] http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/06/26/97002-20170626FILWWW00016-le-gouvernement-envisagerait-d-assouplir-l-interdiction-de-pesticides.php
[2] http://www.ouest-france.fr/environnement/neonicotinoides-stephane-travert-favorable-au-retour-de-ces-pesticides-controverses-5091558




Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

PureSanté est un service d'information gratuit de SNI Editions.
Pour toute question, rendez-vous ici.